Comment se déroule la rééducation après une pose de prothèse totale de hanche ?

La pose d’une prothèse totale de hanche (PTH) est une procédure chirurgicale salvatrice pour nombre de patients souffrant de pathologies sévères de la hanche telles que l’arthrose ou l’ostéonécrose. Si l’intervention elle-même est cruciale pour retrouver une qualité de vie, la période postopératoire et notamment la rééducation est tout aussi fondamentale pour le retour à la normalité. Dans ce périple de récupération, l’appui d’un kiné qualifié et l’engagement personnel du patient sont les piliers d’une convalescence réussie. Vous vous demandez peut-être comment s’organise cette phase critique après l’implantation d’une prothèse totale hanche? Voici un aperçu détaillé des étapes et des précautions à tenir pour une réhabilitation optimale.

Après l’opération: premiers pas vers la récupération

Immédiatement après l’opération, lorsque vous êtes encore dans le confort sécurisant d’un centre de chirurgie, la rééducation débute. Les équipes médicales vous encouragent à effectuer des mouvements au plus tôt pour favoriser la circulation sanguine et prévenir les complications telles que la phlébite. Le personnel vous guide dans les exercices de base et vous aide à vous lever et à marcher – souvent le jour suivant la pose prothèse.

Cela peut vous intéresser : Découverte du Gravel : Le guide complet pour les cyclistes aventuriers

Votre hanche opérée requiert un soin et une attention particuliers pour éviter le risque de luxation. Les mouvements brusques ou l’amplitude excessive sont proscrits. Le port de poids est limité et la posture doit être contrôlée pour ne pas compromettre la hanche PTH. Vous apprendrez à utiliser des aides à la marche comme des béquilles ou un déambulateur, qui seront vos compagnons dans les premières semaines.

Pour plus d’informations sur la pose d’une prothèse totale de hanche, n’hésitez pas à visiter le site.

Lire également : Croiser un chat noir : qu'est ce que cela veut dire ?

La rééducation : une collaboration avec le kinésithérapeute

Le rôle du kiné est essentiel dans la rééducation postopératoire. Ce professionnel vous accompagne avec un programme adapté à vos besoins, tout en prenant en compte les recommandations du chirurgien. Les séances de kinésithérapie comprennent un éventail d’exercices conçus pour renforcer les muscles autour de la nouvelle hanche, améliorer la mobilité et assurer une bonne coordination.

La rééducation prothèse se concentre notamment sur le renforcement des muscles fessiers et des quadriceps, essentiels pour stabiliser la hanche et le genou. Le travail de flexibilité et d’étirement aide également à prévenir les contractions musculaires et à maintenir une bonne amplitude de mouvement. Les activités sont progressivement intensifiées, respectant toujours la tolérance et la progression du patient.