Une approche intelligente pour cerner les glucides

En nutrition, il peut être un vrai défi de décoder les termes tendance. Alors, cet article va aborder la question des glucides, leurs mystères et leurs bienfaits pour une alimentation équilibrée et un poids optimal. Ces derniers sont les deux facteurs clés pour réduire le risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. 

Compréhension des glucides

Les calories d’un régime alimentaire sont principalement apportées par trois éléments nutritionnels essentiels : les lipides, les protéines et les glucides. Ces éléments se trouvent dans la plupart des aliments, comme le yogourt. 

En parallèle : Comment se déroule la rééducation après une pose de prothèse totale de hanche ?

Les glucides jouent un rôle central en fournissant l’énergie nécessaire à l’organisme. Ils proviennent des aliments et sont convertis en énergie par le corps. Certains ouvrages distinguent deux catégories de glucides : les simples (sucres) et les complexes (amidon et fibres). 

Les glucides simples, tels que la confiture et le miel, sont digérés rapidement. Cela entraîne une hausse rapide du taux de sucre dans le sang. En revanche, les glucides complexes, tels que les flocons d’avoine, sont riches en fibres et digérés plus lentement. Cela maintient un taux de sucre sanguin plus stable et procure une sensation de satiété plus longue. N’hésitez pas à continuer votre lecture pour avoir plus d’informations !

A lire en complément : Qui peut faire un diagnostic immobilier?

Discernement des glucides bénéfiques et nocifs

Les diététistes-nutritionnistes évitent de juger les aliments comme étant intrinsèquement bons ou mauvais. Cependant, il est utile de distinguer les glucides bénéfiques des moins recommandés afin de clarifier les distinctions couramment utilisées sur les sites web abordant la nutrition. Les glucides bénéfiques se trouvent principalement dans les aliments :

  • Non transformés et entiers
  • Riches en vitamines
  • Minéraux
  • Fibres 
  • Antioxydants

Les légumes, les fruits, les légumineuses et les produits à base de grains entiers sont de bons exemples de sources de glucides à privilégier dans votre alimentation.

En revanche, les glucides moins recommandés sont souvent présents dans des aliments riches en sucre, en sel ou en matières grasses, tels que les biscuits, les bretzels, etc. Une consommation modérée est recommandée.

Pour ce qui est des pâtes et du pain blanc, ils se situent quelque part entre les glucides bénéfiques et ceux à éviter. Ils ne sont pas aussi riches en éléments nutritifs que les légumes ou les aliments à grains entiers, mais ils ne sont pas aussi pauvres que les collations sucrées. Ces produits contiennent des éléments importants tels que des fibres, du fer et de l’acide folique.

Évaluation de l’efficacité des régimes pauvres en glucides

Un régime faible en glucides peut être sain, s’il inclut des aliments non transformés variés. Il peut favoriser la santé cardiaque en augmentant le bon cholestérol et en réduisant la pression artérielle et les triglycérides. Les résultats de perte de poids varient, et le choix du régime dépend de vos préférences alimentaires. 

N’oubliez pas qu’un régime faible en glucides ne signifie pas « sans glucides ». En fait, il s’agit plutôt d’une réduction de sucre et de produits à base de farine, tout en incluant des légumes, des fruits et des haricots nutritifs.